La vie est plus belle avec une dose d'imprévu... tant que ce n'est pas un toit qui coule ou une perte d'emploi. Le jour où un accident de parcours surviendra, vous vous féliciterez deux fois plutôt qu'une d'avoir économisé dans un fonds d'urgence. Plus votre coussin financier sera moelleux, moins fort vous ressentirez les impacts de ces imprévus.

COMBIEN POUR UN BON COUSSIN ?

Pour avoir la tête tranquille, vous devriez pouvoir couvrir vos dépenses mensuelles pour une période de 3 à 6 mois. De là l'importance d'avoir un budget à jour. Si vous connaissez vos dépenses, vous pourrez économiser en conséquence.

 COMMENT REMPLIR VOTRE COUSSIN ?

Commencez par épargner quelques dollars par semaine et augmentez le montant quand vous le pouvez. Toutes les économies sont bonnes ! L'idée n'est pas de vous priver, mais de mettre de l'argent de côté pour ne pas avoir à changer radicalement votre rythme de vie le jour où un imprévu frappera. Parce que ne vous faites pas d'illusions, ce jour viendra. La vraie question, c'est quand ? À moins d'être devin (ce serait génial !), vous n'avez aucun moyen de le savoir, mais vous savez que vous devrez pouvoir accéder à votre argent rapidement, en payant le moins de frais possible. L'option du compte chèque ou d'épargne peut faire le travail, ou encore, profitez du CÉLI ou du régime non enregistré s'ils sont offerts par votre employeur. Tant qu'à mettre de l'argent de côté, aussi bien maximiser votre rendement.

ET SI VOUS VOUS FACILITIEZ LA VIE ?

Épargner c'est bien, mais le faire sans même y penser, c'est encore mieux ! Automatisez votre épargne en programmant des virements automatiques entre comptes ou prévoyez des prélèvements directement sur votre paie. Dans un cas comme dans l'autre, vous aurez la tranquillité d'esprit et un fonds d'urgence bien rempli. Pour en apprendre davantage sur le sujet, visitez le « Centre de mieux-être financier » de la section sécurisée du site via

La vie est plus belle avec une dose d’imprévu… tant que ce n’est pas un toit qui coule ou une perte d’emploi. Le jour où un accident de parcours surviendra, vous vous féliciterez deux fois plutôt qu’une d’avoir économisé dans un fonds d’urgence. Plus votre coussin financier sera moelleux, moins fort vous ressentirez les impacts de ces imprévus.

COMBIEN POUR UN BON COUSSIN ?

Pour avoir la tête tranquille, vous devriez pouvoir couvrir vos dépenses mensuelles pour une période de 3 à 6 mois. De là l’importance d’avoir un budget à jour. Si vous connaissez vos dépenses, vous pourrez économiser en conséquence.

 COMMENT REMPLIR VOTRE COUSSIN ?

Commencez par épargner quelques dollars par semaine et augmentez le montant quand vous le pouvez. Toutes les économies sont bonnes ! L’idée n’est pas de vous priver, mais de mettre de l’argent de côté pour ne pas avoir à changer radicalement votre rythme de vie le jour où un imprévu frappera. Parce que ne vous faites pas d’illusions, ce jour viendra. La vraie question, c’est quand ? À moins d’être devin (ce serait génial !), vous n’avez aucun moyen de le savoir, mais vous savez que vous devrez pouvoir accéder à votre argent rapidement, en payant le moins de frais possible.

L’option du compte chèque ou d’épargne peut faire le travail, ou encore, profitez du CÉLI ou du régime non enregistré s’ils sont offerts par votre employeur. Tant qu’à mettre de l’argent de côté, aussi bien maximiser votre rendement.

ET SI VOUS VOUS FACILITIEZ LA VIE ?

Épargner c’est bien, mais le faire sans même y penser, c’est encore mieux ! Automatisez votre épargne en programmant des virements automatiques entre comptes ou prévoyez des prélèvements directement sur votre paie. Dans un cas comme dans l’autre, vous aurez la tranquillité d’esprit et un fonds d’urgence bien rempli.

Pour en apprendre davantage sur le sujet, visitez le « Centre de mieux-être financier » de la section sécurisée du site via

Share This